Formation moyens d’actions du CSE. « Nous avons fait le point sur la situation économique de l’association »

« Élue du CSE central de l’association mais aussi représentante de proximité depuis mai 2019, j’ai suivi, avec une dizaine d’élus, la formation ‘’Maîtriser les prérogatives et les moyens d’action du CSE’’. J’étais complètement novice sur le comité social et économique.

Une exploration des ressources financières disponibles

Cette session, qui a duré trois jours, était très orientée sur nos problématiques. Syndex a fait le point sur la situation économique de SOS Villages en rentrant dans le détail des ressources financières de l’association. Le sujet est complexe car d’un territoire à l’autre, les départements ne financent pas nos activités à la même hauteur et selon les mêmes modalités. Certains villages sont ainsi financés par le biais de contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) contrairement à d’autres qui ont pourtant davantage de ressources. Par ailleurs d’autres leviers de financements existent, tels que les dons issus de fonds privés. Lors de la formation, nous avons donc pu faire un point approfondi.

 

Moyens d’actions du CSE. Argumenter avec plus de conviction

Nous avons ainsi appris à décortiquer les bilans et à mieux cerner la situation économique et financière de l’association. On comprend mieux ce qui se passe dans la structure comptable de l’association. C’est un sujet a priori plutôt complexe pour moi, car les chiffres ne me parlent pas trop.

 

De ce point de vue, la formation a été utile : elle nous a permis de nous rendre compte que l’association avait les reins assez solides car elle embauchait, versait des primes…  Nous pouvons argumenter avec plus de conviction en faveur d’embauches quand il faut par exemple remplacer des salariés absents. Cette prise de conscience guidera sans doute nos prochaines discussions avec la direction de notre association et améliorera la qualité des débats sur la stratégie économique de l’association. Car on peut se sentir parfois lésés au niveau des villages en termes de financement. »

 

SOS Villages d’enfants accueille des enfants en difficulté. Cette structure compte environ 700 salariés en France.

Consultez les formations en lien avec cet article :

Vous avez suivi cette formation ? Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *